Do you know Roquefort ?

Les Russes ont goûté le roquefort, malgré l’embargo

DO YOU KNOW ROQUEFORT ? – Épisode 3 – En dépit de l’embargo sur les produits alimentaires, on a relevé le pari de faire goûter notre fromage en Russie. Pas simple.

Russie, Moscou, roquefort

« Bon silence vaut mieux que mauvaise dispute. »
Proverbe russe

« Cette histoire d’Ukraine, on va quand même pas en faire tout un fromage… »
Vladimir Poutine à François Hollande (conversations secrètes)

Une fois de plus, le roquefort est l’otage de la géopolitique ! Après les différentes surtaxations prononcées à son encontre par les USA (souvenez-vous, c’est pour cela que José Bové et ses potes avaient démonté un McDo, chez nous, à Millau), le roi des fromages est cette fois victime de l’embargo alimentaire décidé par Poutine en 2014. Impossible d’en  trouver le moindre morceau dans toute la Russie !

                                     

Pour cette première étape de notre tour du monde, après un prologue espagnol, il a donc fallu anticiper. Et feinter la douane russe. Récupéré directement à la source, à la sortie des caves, le roquefort a voyagé, discrètement, dans nos sacs à dos. On a croisé les doigts à l’aéroport et c’est passé.

Sur la place Rouge

Russie, Moscou, sosiesMais finalement, la vraie difficulté nous attendait plus tard. Le Slave n’est pas le Latin. A l’inverse des Catalans quelques jours plus tôt, les Russes accueillent avec une froideur démoralisante l’effronté(e) qui les apostrophe de manière imprévue. Qui plus est avec une assiette de fromage à la main.
Malgré l’aide de Vika, notre hôte Couchsurfing, pour la traduction (lire aussi notre article Visiter Moscou en quelques jours), nous avons essuyé des refus en série dans les rues de la capitale. Jusqu’à ce qu’on rencontre Sacha et Ilya, sur la place Rouge.

Malgré nos espoirs, ce ne fut pas forcément plus simple, quelques jours plus tard dans le fameux Transsibérien. (lire notre reportage À bord du Transsibérien)

Cap désormais sur l’Empire du milieu. Il paraît qu’en matière de gastronomie, les Chinois sont assez aventureux… L’aventure « Do you know roquefort ? » continue !

……………………………………..

Episode précédent : Espagne, du roquefort ? Si Señor !
Episode suivant :  Chine, « Goûte mon roquefort, je teste tes scorpions ! »

1 reply »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *