Chili

Tu sais que tu es au Chili quand…

DIX DE DER – Après chaque étape, on vous livre un Top 10 des petites choses typiques du pays traversé, qui nous ont étonnés, amusés ou agacés. Treizième épisode avec le Chili.

Chili, Puerto Natales

1 “Gracia !”. Hein ? Mais où est donc passé le ‘S’ ? Ici, ne vous formalisez pas, personne ne prononce le ‘S’ à la fin des mots. Ce qui, parfois, complique la compréhension. On s’y fait très vite.

2 Le Chilien est un gros consommateur de soda. La preuve : le coca en bouteille est moins cher que l’eau. Véridique.

3 Il y a des chiens (errants ou non) partout. Et ils sont adorables. Ils ne demandent qu’un peu d’attention et, en échange, ils vous suivent jusqu’au bout du monde. Enfin, au moins jusqu’au bout de votre balade. Au Chili, you’ll never walk alone.

Au chili4
Tout le monde se donne du weón. Ça veut dire quelque chose comme “couillon”. Ne le prenez pas mal, c’est affectueux, la plupart du temps en tout cas. Ça peut aussi être une insulte. À vous de juger en fonction des situations.

5 Les Chiliens adorent les fruits. Mais ils en ont aussi peur. Surtout quand ils viennent de chez leurs voisins : Pérou, Argentine, Bolivie (là on les comprend)… Le passage à la douane est très strict. Ne pensez même pas ramener une banane pour votre quatre heures. À la frontière, no pasarán.

6 Dans un seul pays, tu passes du désert le plus aride du monde (lire notre Escale dans le désert d’Atacama) aux glaces de l’Antarctique. Sans parler de la cordillère des Andes ou des 4300 km de côtes sur le Pacifique. Bienvenue au Chili, destination multiple, qui s’explore de long en long.

7 Tu discutes avec la jeunesse locale et tu te rends compte qu’ils ont foi en l’avenir, foi en la politique… Les jeunes Chiliens sont engagés, beaucoup croient même encore au Grand soir. On est loin du désabusement des Européens. Ça fait du bien.

8 Tu es chez les plus gros mangeurs de pain de la planète. Près de 100 kilos par personne et par an, très loin devant la moyenne française.

9 Si tu veux boire un café à Santiago, il y a de bonnes chances qu’il ait… des jambes. Explication : pour mieux attirer les clients, les bars à cafés (les Chiliens sont plutôt des buveurs de thé) emploient des serveuses en mini-jupes, voire parfois très peu vêtues. Ce sont les cafés con piernas, cafés avec des jambes. Servi caliente.

10  La gastronomie chilienne. On ne s’y attendait pas : franchement, à table, on s’est ré-ga-lés  (lire notre Petit lexique de la gastronomie chilienne). Et pour ne rien gâcher, il y a de très bons vins pour des prix bien inférieurs à ceux pratiqués en France. 

 

Et vous, d’autres choses vous ont frappés au Chili ? N’hésitez pas à les partager, dans les commentaires…

Categories: Chili

1 reply »

  1. Ca en rappelle des souvenirs. On ne peut s’empêcher de dire Wéon dès qu’on croise un chilien. Faut dire que c’est là-bas qu’on a appris l’espagnol 😛
    Une anecdote nous a marquée concernant les chiens errants au Chili. Déjà, comme nous étions là à la fin de la saison froide, la plupart des bêtes portaient des manteaux. Et, lorsque nous sommes allés à Horcon, un petit village près de la plage à 1h de Valparaiso (il y a 2 Horcon au Chili), vers 18h, les chiens passaient avec leurs petits doggy bag dans la gueule. C’était très drôle de les voir tous avec leurs petits sacs en plastique remplis de nourriture et s’installer tranquillement au soleil pour manger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.