Do you know Roquefort ?

Vietnam : des nems au roquefort !

DO YOU KNOW ROQUEFORT ? – Épisode 5  Quand le nem, étendard de la cuisine vietnamienne, rencontre le roquefort, monument de la gastronomie française… Ça s’est passé dans les cuisines d’un restaurant de Saïgon. Et le personnel n’a pas échappé à une petite dégustation.

                                   

“Panem et circenses : pas des nems, des nids d’hirondelles.
Célèbre apostrophe de Mme Sans-Gène au cuisinier vietnamien de Fontainebleau
qui lui servait de la viande le Vendredi saint 1815.”

Pierre Desproges

“Say my nem, say my nem”
Destiny’s Child

Attention : c’est certainement une première mondiale. Des nems au roquefort. Voilà l’une des préparations réalisées pour le cinquième épisode de notre projet Do you know roquefort ? (petit rappel : nous faisons découvrir le Roi des fromages français sur notre route, durant notre tour du monde).

Phung-Thao Doan avait quitté le Vietnam pour la France, avec sa famille, en 1975, à la fin de la guerre. Cette dame aussi raffinée que déterminée est revenue des années plus tard à Saïgon, pour ouvrir son restaurant dans sa maison natale. Pari réussi. Aujourd’hui, le Dong Pho, qui possède aussi une partie pâtisserie en cours d’agrandissement, est devenu l’une de meilleures tables du centre-ville grâce à sa cuisine traditionnelle et délicate de la région de Hué.

Les cuisiniers se sont prêtés au jeu

Vietnam, rouleaux de printemps au roquefortQuand on lui a exposé notre idée un peu fofolle, Madame Thao, comme on l’appelle, n’a réfléchi que quelques secondes avant de dire oui et de nous ouvrir grand les portes de ses cuisines. Avant le service du midi, nous avons donc débarqué avec notre beau morceau de roquefort, acheminé jusqu’ici tout spécialement pour nous par Société (le seul fromage que consomment les Vietnamiens, et encore essentiellement les enfants, est de La Vache qui rit).

Du roquefort dans les nems. Dans les rouleaux de printemps. Dans les sauces, même. Les cuisinier(e)s du Dong Pho se sont prêté(e)s au jeu. Avant de goûter ensuite à notre cher fromage, tellement exotique pour eux…

Restaurant le Dong Pho, 57 Hô Xuân Huong, District 3.

……………………………………..

Episode précédent : Chine , “Goute mon roquefort, je teste tes scorpions”.
Episode suivant :  Singapour, du roquefort pour un anniversaire.

8 replies »

  1. Bravo pour l’audace et l’esprit créatif de l’équipe. Bravo aux locaux pour leur esprit ouvert.
    Ce restaurant mérite votre visite.

    • Surtout qu’avec les nems, c’est quand même bon le roquefort. Peut être un peu trop fort en goût pour associer avec des rouleaux de printemps. Mais avec des nems, miam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *