Faire un Tour du monde

Faut-il prendre une assurance pour un long voyage ?

TOUR DU MONDE Pourquoi prendre une assurance voyage  ? A quoi ça sert ? Combien ça coûte ? Laquelle choisir ? Retour sur notre expérience personnelle. 

Faut-il prendre une assurance voyage ? Est-ce vraiment nécessaire ? Laquelle choisir ? Et combien ça coûte? C’est l’inévitable casse-tête de tous les futurs voyageurs au long terme et  tourdumondistes, à quelques mois du départ. On est passé par cette phase de questionnement, de réflexions, de tâtonnements. De retour de voyage, on peut enfin faire le point et répondre avec un VRAI retour d’expérience. Parce que – hélas – on a eu besoin de cette fameuse assurance à plusieurs reprises.

UNE ASSURANCE VOYAGE, EST-CE VRAIMENT NÉCESSAIRE ?

Il n’y a pas de petites économies quand on prépare un voyage au long cours. On essaie de gratter un peu partout pour limiter les frais. La question est donc plus que légitime.

Lire aussi notre article : Quel budget pour un tour du monde ?

Jusqu’à notre tour du monde, on faisait simplement confiance à l’assurance offerte par notre carte gold, lorsque vous l’utilisez pour payer votre billet d’avion. Ces cartes bancaires couvrent tout séjour hors du territoire français pour une période de 3 mois. Le plafond de remboursement des frais de santé est bien sûr limité, mais on ne s’était jamais vraiment posé la question. Mais pour notre tour du monde, trois mois, ça ne suffisait plus, forcément…

Lire aussi notre article : Quels vaccins pour un tour du monde?

La sagesse l’a emporté. Les bobos et galères de santé, ça n’arrive pas qu’aux autres. On a pris une assurance voyage et, après-coup, on peut affirmer qu’on a bien fait. Pas de jaloux: on a tous les deux notre petite histoire, notre incident de parcours. Rien de grave, mais assez embêtant en plein voyage.

Episode 1 : Mathieu et le coton-tige chinois

On est en Chine depuis 3 semaines. Et Mathieu, qui a franchement besoin d’une coupe de cheveux, expérimente le coiffeur local, du côté de Kumming, avant d’aller randonner dans les rizières en terrasses du Dos du dragon. La séance se transforme en une expérience de plus d’une heure de massage, shampoing, coiffure et même nettoyage… des oreilles. Si, si ils font ça. Le tout pour l’équivalent de deux  euros. Une drôle d’anecdote à raconter.
Sauf que la gentille coiffeuse n’y est pas allée mollo avec le coton-tige. Un mois plus tard, l’oreille nettoyée fait toujours mal à Mathieu. On envisage de prendre l’avion, de plonger, il ne faudrait pas qu’un tympan soit abîmé. On est à Ho chi Minh ville, au Vietnam. Direction l’hôpital français, après un coup de fil pour prendre rendez-vous chez un spécialiste. La visite est rapide et après un examen approfondi des oreilles, le médecin conclut qu’il n’y a rien de grave, le tympan va bien, la douleur provient d’une inflammation bénigne… Nous voila rassurés sauf que la facture est salée : près de 80 euros.

Episode 2 : Elodie et la tomate bolivienne

Histoire classique chez les voyageurs. On est en Bolivie, à Sucre. On mange depuis 7 mois de tout, n’importe où. Les règles d’hygiène ne sont plus un frein pour nous. On se sent immunisés. Et puis on a envie de tomates fraîches parce que la nourriture bolivienne n’est pas toujours très équilibrée. Direction le marché, et de retour à l’auberge on se prépare une bonne assiette de produits frais (lavé à l’eau minérale, of course). Six heures plus tard, malaise, douleur abdominale… Elodie est clouée au lit après être tombée dans les pommes. L’examen du docteur est clair : infection gastrique sévère. Traitement de cheval, interdiction de quitter la ville avant 3 jours et un ultime check-up. Seule chose rassurante : chaque semaine, l’auberge compte 5 à 6 cas similaires. Le docteur est un habitué des lieu. Consultations + médicaments : 70 euros.

Lire aussi notre article : Que mettre dans son sac à dos pour un tour du monde ?

ALORS, QUELLE ASSURANCE CHOISIR ?


Notre choix

On a fait le tour des blogs de voyage, des avis, on a comparé les offres et Chapka Assurance fait partie des assureurs qui ont bonne presse. En plus, leur tarif est parmi les plus compétitifs du marché. On n’a pas réfléchit longtemps.

La formule

On a souscrit dès notre départ à la formule Cap aventure. Formule spécialement conçu pour les longs voyages et les tours du monde. 
Le petit + : Chapka propose un tarif préférentiel pour les couples.  

La prise en charge

Un couple d’amis croisé sur le chemin, nous avaient prévenu que pour un bon remboursement des frais médicaux, il fallait envoyer à Chapka par mail les ordonnances et factures des frais avancés. Ce que l’on a fait. Au Vietnam, n’ayant pour seule réponse qu’un accusé de réception de notre mail, on a relancé Chapka une semaine plus tard. Et en moins d’un mois tous les frais étaient remboursés !

Lors de la deuxième requête, la réaction a été plus rapide, et le remboursement également assuré dans le mois qui a suivi le mail. Aussi simple que ça.

CONCLUSION

Rien de plus que ce qu’on a déjà dit un peu plus haut. On peut prendre le risque d’économiser en ne souscrivant pas à une assurance. Mais on ne peut jamais prévoir les évènements. Et bousiller son budget sur des frais médicaux est le pire des scénarios. Surtout quand on sait qu’à l’étranger les soins sont généralement hors de prix. 

 

On avait fait le tour du monde avec un pari un peu fou : faire goûter le roquefort (oui oui, le fromage) sur notre chemin. L’article et la vidéo de cette aventure : 

Un tour du monde avec le Roquefort !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.