Etats-Unis

Autour de Page : le lac Powell, Horseshoe bend et Antelope Canyon

ÉTATS-UNIS – Découvrir les incontournables lac Powell, Horseshoe Bend et Antelope Canyon depuis la ville de Page, en Arizona : infos pratiques et conseils.

USA, Lake Powell

Visiter Page? Cette ville de 7300 habitants ne présente que peu d’intérêt touristique en elle-même. Avant notre road trip aux USA, on n’avait même jamais entendu ce nom. Et pourtant Page est un “camp de base” essentiel à tout voyage en Arizona, et dans l’ouest américain. Pourquoi ? Parce qu’elle concentre autour d’elle plusieurs sites très courus, et fameux : Antelope Canyon, Horseshoe Bend et bien sûr le Lake Powell et son grand barrage.

Ouvrir le plan détaillé de Page et ses alentours

Après deux heures de route en provenance de Monument Valley, on traverse la ville, qui ne présente que deux arguments pratiques pour nous : une série de restaurants pas chers et un très grand (et indispensable) supermarché Walmart (bon marché, avec beaucoup de produits outdoor très utiles pour les campeurs et du wifi gratuit, youpi).

En août, il fait chaud. Très chaud. c’est la première fois du voyage que l’on souffre autant de la chaleur. On rêve déjà d’un bain dans le lac.

Map Page

ALLER À PAGE DEPUIS MONUMENT VALLEY
Le trajet de 200 km se fait facilement en 2h15. Depuis Monument Valley, prendre la Highway 183 direction le sud et Kayenta. Suivre ensuite la route 160 direction l’ouest (prendre à droite) sur une trentaine de miles. Et à la station service, prendre à nouveau à droite la route 98, direction Page, qui se trouve 65 miles plus loin. 
Pas foule sur la route, les tracés sont droits, comme souvent dans ce coin de l’Amérique !

 

LAKE POWELL

Situé à cheval sur l’Arizona et l’Utah, le lac Powell n’a rien de naturel. Ces paysages d’énormes falaises rouges plongeant dans une eau d’un bleu intense ont été façonnés par l’Homme ! 17 années ont été nécessaires pour remplir d’eau ce lac, après la construction du barrage de Glen Canyon en 1957. C’est l’un des plus grands lacs artificiels des USA (658 km2) et les points de vue sur les chouettes paysages qu’il offre sont nombreux depuis la route. Ça vaut le coup de le longer sur quelques kilomètres.

Construit pour répondre à des besoins énergétiques, le lac Powell est devenu le terrain de jeu privilégié des citadins qui débarquent chaque fin de semaine avec leurs camping-cars, jet ski et autre canot à moteurs. Durant notre séjour à Page, on profite chaque fin d’après-midi du lac pour des baignades rafraîchissantes et salutaires.

Pour accéder à ces eaux bleues et au Glen Canyon National Recreation Area (qui s’étend sur toutes les rives du lac), il vous faudra obligatoirement passer par le péage (25 dollars par voiture pour 7 jours, environ 22 euros ; gratuit avec la carte des Parcs America is beautiful).

USA, Glen Canyon Dam Glen Canyon Dam

A la sortie de Page en direction du parc se situe le fameux barrage pour lequel le lac Powell a été crée, le Glen Canyon Dam. Il se visite, pour 5 dollars. Vous pouvez, comme nous, vous contenter de le traverser en voiture ou à pied et d’admirer sa taille impressionnante depuis les différents points de vue à proximité.

 

Au fait, qui est ce Powell ?

John Weasley Powell n’est autre que l’homme qui mena la première expédition sur le Colorado dans le but de mettre en carte tout son tracé. En mai 1869, avec 4 canots et 9 compagnons, il descendit une grande partie de la rivière pendant 99 jours. Un périple de 1760 km : une grande première dans l’histoire de l’Ouest américain.

 

OÙ DORMIR À PAGE ?
USA, campgroundLa région touristique de Page ne manque pas de campings. Que l’on soit en camping-car (en RV, recreational vehicle) ou en tente. Mais la chaleur et la proximité du lac ont choisi pour nous : à peine arrivés, on fonce au camping le plus proche de l’eau : le Wahweap marina RV & Campground.
Situé à quelques petits kilomètres du centre de Page, le camping, relativement récent, est prisé pour son voisinage avec la base de loisirs du lac Powell. Réservez si vous le pouvez : à notre arrivée, il ne restait que des emplacements “walk-in tent” (la voiture est garée sur un parking à plusieurs dizaines de mètres et non directement sur l’emplacement). 
Les plus : la plage du lac à 5-10 min à pied ; des emplacements bien équipés (fireplace ; table à pique-nique) ; une laverie climatisée (1 dollar la machine). 
Les moins : aucune ombre sur les emplacements ; les douches payantes ; wifi moyen mais gratuit.
Tarifs : 30 dollars (26,40 euros) la nuit pour un emplacement “Walk-in tent”.
Adresse : 100, Lake Shore Drive, Wahweap Marina, Glen Canyon National Recreation Area.

 

HORSESHOE BEND

USA, Horseshoe Bend

Horseshoe Bend (la courbe du “fer à cheval”) : ce méandre du Colorado aussi spectaculaire que photogénique est situé à moins de 10 kilomètres de Page.
Il est 10 h du matin et déjà, le parking est rempli. Le petit chemin d’un kilomètre qui mène au point de vue est plein de monde aussi. Durant des millénaires, le fleuve a creusé le grès pour dessiner un ‘U’ parfait 300 m en contrebas. Et ce “U” attire aujourd’hui les foules : 2 millions de personnes en 2018 ! Quasiment inconnu du grand public il y a une dizaine d’année, Horseshoe Bend est devenu LE site à ne pas manquer en Arizona (aussi parce qu’il est gratuit… pour l’instant). 

On ne peut pas dire le contraire : le site est incroyable. Une merveille à la géométrie parfaite façonnée par la nature, avec un point de vue véritablement vertigineux sur le fleuve. Malheureusement, la foule ne permet pas toujours de profiter du lieu à sa juste valeur.

USA, Horseshoe Bend

Nos conseils pour visiter Horsehoe Bend :

Venez l’après-midi. Pour éviter la chaleur, nous nous sommes rendus sur le site le matin. Erreur. Si vous le pouvez, privilégiez une visite l’après-midi, voire même au coucher de soleil ; il paraît que ça vaut vraiment le coup (mais qu’il y a foule, du coup). Avant midi, l’ombre est du mauvais côté du canyon, elle enveloppe le méandre. Dommage pour les photos… 

Soyez prudents. Attention, les bords de la falaise sont dangereux. Seule une partie du site est sécurisée avec une barrière. Les accidents mortels sont fréquents. Ne vous approchez pas trop, même si c’est pour faire une plus jolie photo. Ca ne vaut pas le coup de risquer sa vie.

L’accès au site est totalement gratuit. C’est aussi pour cela qu’il a autant de succès. Face à la sur-fréquentation du lieux, et aux difficultés de parking, les autorités de Page ont réagi. A partir d’avril 2019, il faudra visiblement payer 10 dollar par voiture pour accéder au parking et au point de vue. Dommage qu’il faille en arriver là. Mais ça paraît désormais indispensable pour préserver l’endroit.

Comment aller à Horseshoe Bend ? Depuis Page, prendre la Highway 89, direction le Sud. Le parking se situe sur la droite, au niveau des miles 544 – 545. Un sentier d’un kilomètre relie le parking au point de vue : comptez bien 10-15 min de marche, sans ombre (excepté un préau à mi-chemin). Bouteille d’eau indispensable, même si vous ne pensez pas vous attarder sur place.

ANTELOPE CANYON

antelope-canyon

Antelope Canyon. Encore une merveille de la nature ! Ce canyon étroit aux couleurs ocres est étonnant. Propriété du Lake Powell Navajo Tribal Park, le site est administré par les Navajos eux-mêmes. Pour visiter l’une de ses deux parties (Lower ou Upper), il est indispensable de passer par un “tour”. Et forcément, ça a un prix.

Comment se passe la visite ? Est-ce que ça vaut vraiment le prix ? On vous explique tout ici : 

 

Lire aussi nos autres articles sur notre road trip dans l’ouest américain :

Categories: Etats-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.