Suède

Visiter Stockholm en hiver : nos 10 incontournables

SUÈDE – Quoi voir, quoi faire : nos dix incontournables pour un voyage réussi à Stockholm. Mais aussi où manger et où dormir : comme d’habitude, nos conseils, nos bons plans et nos impressions.

Stockholm, vue sur Södermalm

Visiter Stockholm, oui, mais en hiver ! Parce que quitte à découvrir la capitale de la nordique Suède, autant que ce soit dans des conditions qui la caractérise le mieux.
Nous, on a profité des vacances de décembre pour explorer la ville, en famille.

A Stockholm entre Noël et le Jour de l’An, la magie de Noël n’a pas tout à fait disparu : les illuminations sont toujours là, offrant une atmosphère réconfortante une fois la nuit tombée (et elle tombe tôt, la nuit, en décembre : à 15 h 30, le soleil a disparu). Ensuite, parce qu’il existe de nombreuses choses à faire pour découvrir la capitale en hiver : forcément, les Suédois ne s’arrête pas de vivre parce qu’il fait froid.  

On a listé nos dix incontournables pour un voyage à Stockholm. 

1. Arpenter les ruelles de la cité médiévale de Gamla Stan 

On ne savait pas que Stockholm possédait un centre historique médiéval si mignon. Gamla Stan : c’est sur cette petite île centrale (la ville est bâtie sur un archipel de 14 îles) que Stockholm a vu le jour, il y a 700 ans. Le quartier a gardé son tracé médiéval avec ses petites placettes, ses ruelles étroites et ses maisons colorées. On oublierait presque qu’on est en Suède ! 

Stockholm, ruelle Marten Trotzigs GrandOn a adoré se perdre dans ce quartier. Charmant, mais malheureusement un peu trop touristique. Toutes les boutiques de souvenirs sont concentrées sur Västerlånggatan. Pour éviter les foules, venez tôt le matin. Le dimanche matin, d’après notre expérience, les rues sont désertes. Idéal pour les photos !

À ne pas manquer lors d’une balade à Gamla Stan :

  • Kungliga Slottet, c’est le château de la famille royale suédoise, qui n’y réside d’ailleurs plus ! Le bâtiment, qui a brûlé en 1697, a été reconstruit 50 ans plus tard sous la forme d’un palais baroque italien. Il est assez massif, pas si somptueux, mais mérite tout de même un coup d’œil. Vous y passerez forcément devant.
  • Storkyrkan. La cathédrale de Stockholm, briques rouges à l’intérieur, façade extérieur pastel, est photogénique. Son plus bel angle : côté place Slottdbacken.
  • Stortorget et Brända Tomten. Deux jolies placettes. Les maisons aux façades coloréss rappellent les villages provençaux. Avec une architecture du nord de la France ! Lors de notre passage, les maisons de la place Stortorget se refaisaient une beauté. 
  • Mårten Trotzigs Gränd. Ce serait la ruelle la plus étroite de la capitale avec ses 36 marches et ses 90 cm de large. À voir.

     

Collée à Gamla Stan, la minuscule île de Riddar-Holmen (longue de 200 m) mérite un détour. Commencez par jeter un coup d’œil au clocher en dentelle de fer forgé de l’église Riddarholmskyrkan. Puis attardez vous sur l’esplanade de la statue Evert Taubes terrass. Pour une vue exceptionnelle sur l’hôtel de ville (Stadshuset ; sa tour, l’un des symboles de la ville, est malheureusement fermée à cette période de l’année) et la Baie de Riddarfjärden.

 

2. Abba, Fotografiska, Nobel, Vasa… Choisir son musée à Stockholm

L’avantage de visiter la ville suédoise en hiver quand les journées sont courtes, c’est que vous avez du temps à consacrer aux musées ! Et ça tombe bien, Stockholm regorge de musées. Il y en a pour tous les goûts et toutes les envies.  En 5 jours, nous avons visité 7 musées très différents : 

  • Skansen, le “plus vieux musée en plein air du monde”. Pour partir à la rencontre de la culture populaire traditionnelle du pays et des animaux scandinaves. Parfait pour les familles.
  • Musée Vasa, et l’histoire incroyable de cette épave, ce navire de guerre sauvé après 333 ans sous l’eau. On a adoré ! 
  • Abba museum, incontournable pour les amateurs du groupe aux millions d’albums vendus. Une visite très ludique. A faire absolument, selon nous.
  • Château Royal, jetez un coup d’œil au patrimoine royal suédois. Bof.
  • Musée Nobel, passage obligé pour comprendre qui était Alfred Nobel, pourquoi le prix et (re)découvrir ses nombreux lauréats. Plein d’objets émouvants.
  • Musée nordique, pour tout savoir sur le folklore scandinave et la vie quotidienne suédoise à travers l’histoire. Pas incontournable.
  • Fotografiska, les expositions temporaires sont incroyables, que vous soyez ou non amateurs de photographie !
  • Millesgården, visite de la villa et de l’atelier de Carl Milles, sculpteur suédois (trop) méconnu. Étonnant.

Quels musées nous avons préférés ? Faut-il acheter le Stockhom pass ? Les réponses à toutes vos questions à lire dans notre article consacré aux meilleurs musées de Stockholm

 

3. Se balader dans le quartier de Södermalm

Tout juste arrivés à Stockholm, on enfile une épaisseur de vêtements supplémentaires et, hop, on se lance. La nuit tombe et on part explorer le quartier où est amarré notre bateau-hôtel (lire ci-dessous). Södermalm n’a plus grand chose de la banlieue ouvrière pauvre et insalubre qu’elle était il n’y a pas si longtemps. Investie par les artistes, bobos et autres médias, la colline est l’un des quartiers les plus en vogue de la capitale. Le succès de Millenium n’a fait qu’accentuer cette transition !

Oui, on parle bien de la trilogie de Stieg Larsson : les héros Mikaël Blomkvist et Lisbeth Salander évoluent justement dans Södermalm. En lecteurs séduits, on voulait nous aussi découvrir les lieux cités dans ces romans. Mais on a cherché, on n’a croisé ni Lisbeth, ni Blomkvist dans ces mignonnes rues pavées en pentes.

Sur les traces de Millenium

Millenium est le parfait prétexte pour découvrir le quartier. Entre l’appartement de Mikaël Blomkvist au numéro 1 de Bellmansgatan et celui de Lisbeth Salander au numéro 9 de Fiskargatan, passez par les églises Maria Magdalena Kyrka et Katarina Kirka, où les cimetières sont illuminés par des centaines de bougies. Magnifique. 
Incontournable également Bofills båge / Söder torn, deux bâtiments postmodernes mal-aimés, ou la Mosquée (Mosken), ancienne centrale électrique au style arabo-andalou !

On y est tombé dessus par hasard, en cherchant un chouette point de vue sur Stockholm by night. Et c’est le lieu idéal pour observer la ville de Stockholm d’en haut : la passerelle Katarinahissen et son ascenseur à 38 mètres de hauteur !

 

4. Dormir sur un bateau 

Où dormir à Stockholm ? On a opté pour une solution originale et économique (au regard des prix ici) : le bateau. C’est un mode de logement fréquent dans l’archipel suédois. Le long du quai, au nord du quartier de Södermalm, plusieurs établissements flottant offrent cette expérience. Nous avons choisi de loger au Rygerfjord hotel & hostel.

Composé d’un bateau principal et de deux annexes, Rygerfjord I et II, notre hôtel flottant propose de petites cabines deux personnes confortables (les lits sont superposés mais celui du bas est quasiment de la taille d’un lit double). Les sanitaires et salle de bains sont communs, de même qu’une agréable cuisine (très utile compte tenu du coût de la vie en Suède). L’été, l’accès aux terrasses doit être un sacré atout.

Bilan de cette expérience ? Très positive ! Le Rygerfjord n’a que des avantages : son prix correct, ses parties communes, sa situation géographique (à 10-15 min à pied du métro Slussen, nœud de transports, et 20 min de Gamla Stan). Et son plus bel atout : sa vue sur le centre historique, l’hôtel de ville et la Baie de Riddarfjärden. 

 

5. Manger à Stockholm : tester la gastronomie suédoise

Stockholm, restaurant Verandan

Où manger à Stockholm ? Au gré de nos pérégrinations suédoises, on as pu tester les classiques de la gastronomie locale : harengs et saumons en tout genre, boulettes de viande… Mais pour balayer toutes ces spécialités en un seul repas, rien de tel que la formule “smörgåsbord” proposée dans certains établissements. Ce buffet scandinave ancestral rassemble sur une seule et même table les mets incontournables de la cuisine suédoise, l’idéal pour s’initier les papilles !

Pour cette expérience gustative, nous avons choisi un spécialiste de la question : le restaurant Verandan, situé dans le Grand Hotel. Là, on s’est fait plaisir.Cette très belle adresse, au service cinq étoiles, offre une vue imprenable sur le Palais royal ! Et dans l’assiette, les mets sont tout aussi royaux ! D’innombrables sortes de harengs, du saumon cru, cuit, fumé, des pommes-de-terre à la suédoise, des boulettes de viande, même le fromage nous a surpris ! 

Très chère bouteille de vin

Forcément, ce joli et copieux buffet (non, vous ne pourrez pas goûter à tout en une seule fois !) a un coût. Il faut compter 575 SEK par personne, l’équivalent de 55 euros. Mais comme à Stockholm le moindre plat dans un restaurant classique est facturé une vingtaine d’euros, le calcul mérite d’être fait. On ne regrette pas l’expérience !

Le vrai point noir, c’est le prix du vin. Comme partout à Stockholm, il est excessivement cher. Comptez 60 euros pour la bouteille la moins chère de la carte.

Verandan, restaurant du Grand Hôtel, Södra Blasieholmshamnen 8. Les réservations vivement conseillées peuvent se faire directement sur le site internet du restaurant (vous pouvez y vérifier les disponibilités et choisir l’heure). Le smörgåsbord est servi en soirée uniquement.

Une autre bonne adresse pour manger suédois : Blå-dörren (Blue door) à deux pas du métro Slussen. Un service souriant et convivial, des plats généreux et goûteux. “Que du local !” On recommande !

 

6. Faire une croisière dans l’archipel de Stockholm

Stockholm, croisière dans l'archipel

Stockholm vit sur l’eau. L’archipel compte 30 000 îles, îlots et récifs qui s’étendent dans la Baltique jusqu’à 80 km à l’est de la ville, elle-même construite sur 14 îles différentes ! Difficile à imaginer. Pour prendre la mesure de cette étendue, rien de tel qu’un voyage sur l’eau.

En hiver, emprunter un ferry pour passer une journée sur l’une des îles n’est peut être pas la meilleure solution. Les journées sont courtes, les températures froides. L’exploration d’une île en particulier est plus agréable aux beaux jours. Quelle alternative ? Une croisière avec un itinéraire fixe qui permet d’avoir un rapide aperçu de l’immensité de l’archipel, et de sortir du Stockholm “bâti”.

Winter tour et couvertures Ikea

On a choisi Stromma, l’une des principales agences de croisières, installée sur les quais de Norrmalm. Pourquoi celle-ci ? Parce qu’elle propose une croisière hivernale Winter Tour, d’une durée correcte (1 h 15) mais surtout parce qu’elle est gratuite pour les détenteurs du Stockholm Pass.

On part avec la première croisière de la journée. Le ciel est bleu, mais il fait froid. Qu’importe on file sur le pont, au grand air. On refuse de manquer le spectacle en se confinant, au chaud derrière les vitres ! Et puis les Suédois ont tout prévu : distribution de couvertures… Ikea ! pour nous tenir chaud. C’est parti pour un slalom de plus d’une heure entre les principales îles de Stockholm avec explications en anglais dans les haut-parleurs. 

Tarifs : 290 SEK par personne / gratuit si vous avez le Stockholm Pass. Retirez auprès du guichet (sur les quais devant le Grand Hotel) votre ticket avec votre pass avant de monter sur le bateau.

 

7. Patiner sur la glace en plein centre de Stockholm

Stockholm, patinoire

C’est un peu une lubie chez Elodie. Dès qu’elle visite une ville en hiver, elle cherche une patinoire plein air ! Et Stockholm, en bonne ville nordique, installe chaque hiver plusieurs pistes de glace en plein centre-ville. C’était donc inévitable.

Enfiler une paire de patins pour les Suédois c’est un peu comme enfiler une paire de baskets en France. Tout le monde patine. La jolie patinoire, installée dans le parc Kungsträdgården (quartier Norrmalm, en plein centre) ne désemplit pas. Ouverte de 9 h (10 h le week-end) à 21 h, tous les jours, elle offre cette ambiance hivernale qu’on adore ! 

Et puis si vous n’êtes pas trop patinage, faites comme Mathieu, offrez-vous un verre de vin chaud et laissez les autres patiner pour vous… 

Location de patins : 60 SEK (5,70 euros) pour les adultes, 30 SEK pour les enfants.

 

8. Tenter l’expérience d’un vrai sauna suédois 

Stockholm, hellasgarden, lac gelé

Oui, on l’a fait ! On a souscrit à la tradition du sauna suédois. Une quinzaine de minutes dans une étuve nu (ou presque) à près de 70 degrés avant de trottiner jusqu’au lac gelé et se tremper – très vite – dans l’eau glacée… Brrrrr.
C’est à Hellåsgarden qu’on a choisi de tenter l’aventure. Ce parc forestier n’est qu’à une quinzaine de minutes de bus de la capitale mais, c’est un endroit dépaysant et authentique ! 

 

9. S’offrir une pause fika avec un roulé à la cannelle

© DR

C’est une philosophie de vie ! La fika pause c’est tout simplement la version suédoise de notre pause café. Stockholm compte de très belles adresses, cosy, où se pose confortablement entre deux balades. Et avec votre café, n’oubliez pas de commander une petite gourmandise sucrée. La big star des goûters, ici c’est le Kanelbullar, un roulé à la cannelle, très cannelle. Visuellement ça ressemble au cinnamon rolls américain mais gustativement, c’est plus épicé. A tester absolument ! 
Petit conseil : n’attendez pas la fin de journée pour acheter vos gourmandises, les Kanelbullar sont souvent en rupture de stock. Sinon, il vous restera l’alternative au safran…

Attention ! De manière générale les Suédois n’aiment pas beaucoup le liquide. À la boulangerie, pour un sandwich à la gare, au resto, au musée : beaucoup nous l’ont refusé ! Raaah, c’est toujours embêtant de faire une CB pour quelques couronnes.

 

10. Découvrir les stations de métro de Stockholm les plus originales

Un métro mais pas que… Sur 100 stations à Stockholm, 90 ont été décoré par des artistes. On nous l’avait annoncé comme super joli et on aime bien les métros atypiques, alors on s’est aventuré dans les souterrains suédois pour découvrir ces fameuses galeries d’art. Quelles stations faut-il aller voir ? 

Notre parcours souterrain : on s’est arrêté à Stadion et Tekniska Högskolan (ligne rouge), Solna Centrum et Kungsträdgården (bleue), Thorildsplan (verte) et T-Centralen (bleu, rouge, verte), 

Verdict ? C’est original et ça mérite un rapide coup d’œil si vous empruntez le métro dans vos déplacements. Mais, désolé amis suédois, ça n’a quand même rien à voir avec le clinquant et majestueux métro moscovite ! Loin de là, même. 

 

Que faire encore à Stockholm ?

  • Déambuler dans les halles chics d’Östermalm
    Sur la place Ostermalmstorg, l’ensemble en briques rouges récemment rénové abrite les très chics halles de Stockholm. A l’intérieur, les étals brillent, les produits sont parfaitement mis en valeur. Tout ça donne très envie… Mais attention, les prix sont élevés. Venez au moins pour le plaisir des yeux. Parait-il que les restaurants à l’intérieur du marché sont accessibles. Désolé, on n’a pas testé.

  • Photographier le plus grand sapin de Noël du monde
    D’après les Suédois, le plus haut sapin de Noël serait installé, chez eux, à Stockholm. Le conifère (étoile perchée à 38 mètres de haut) arbore chaque année une décoration différente. Il peut compter jusqu’à 5000 lumières et son étoile mesure à elle seule 4 m ! Installé sur Gamla Stan, au bord de l’eau à Skeppsbron, vous ne pourrez pas le manquer !

  • Assister à la relève de la garde devant le Château Royal
    C’est un classique sur les guides de Stockholm : assister au spectacle de relève de la garde. Spectacle qui dure 45 minutes et a lieu tous les jours à 12 h 15, sauf le dimanche et les jours fériés (13 h 15). On a suivi le défilé sur quelques mètres. Bilan ? Il y a beaucoup de monde et franchement on ne voit pas grand chose, à moins de venir bien en avance… Bof.

COMMENT ALLER DE L’AÉROPORT BROMMA AU CENTRE-VILLE
Le petit aéroport de Bromma au nord ouest de Stockholm se situe à tout juste 10km du centre-ville. Il dessert principalement les vols de Brussel Airlines, Finnair, Bra et British Airways.
Il existe deux solutions pour rejoindre le centre en transports en commun : le réseaux de bus public (lignes 110 ou 152) ou la navette Flybussarna. Les bus de ville peuvent relier les stations de métro, c’est la solution la plus économique. Mais nous avons opté pour la facilité avec le Flybussarna (bus argenté), qui relie l’aéroport directement au City Terminalen (la gare centrale de Stockholm).  Coût trajet simple : 75 SEK (7,10 euros). 150 SEK l’aller et retour (valable trois mois).
Attention : lors de notre passage, le seul distributeur de l’aéroport était hors service et sur place il n’y a pas de bureau de change (prévoir un passage au City terminalen pour trouver tout ça). Heureusement, il est possible de payer par CB à bord du bus Flybussarna. 

 

Categories: Suède

2 replies »

  1. 8: le vrai sauna suédois, c’est sans maillot de bain!
    Ils ne sont sur cette photo que pour passer les barrages de la censure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.